Pourquoi certains outils de marche ne fonctionnent pas bien lorsque vous promenez pitou en laisse?

Vous êtes l’heureux guide d’un nouveau chiot et vous êtes excité à l’idée de faire des promenades quotidiennes avec lui. Mais ces randonnées s’avèrent difficiles car votre chien tire de plus en plus sur sa laisse. Vous avez beau tirer et ce de plus en plus fort, pitou de son côté, s’acharne à vouloir vous faire faire du ski sur la chaussée! Saviez-vous que cela n’est pas une faute intentionnelle de votre chien? Et que sa constitution neurologique l’amène à tirer sur sa laisse en marchant avec certains outils de marche placés sur sa gorge?

En effet, si votre chien tire en portant un collier plat, un collier étrangleur ou même un harnais dont l’attache se situe au dos, il est grandement stimuler à tirer de plus en plus. C’est le réflexe d’opposition qui le fait se comporter ainsi. Le réflexe d'opposition a été découvert par Ivan P. Pavlov en 1927. Celui-là même qui a découvert le conditionnement classique. À l’époque, on l’appelait le "réflexe de liberté" ou le "freedom reflex." Selon lui, un chien ne peut tout simplement pas rester immobile quand il est contraint.

Observez bien votre chien en laisse : dès que vous appliquez une pression arrière sur la laisse, le chien réagit en sens inverse. C’est un réflexe chez lui et instinctif. Ceci provident de l’instinct de survie chez le chien. La tension amènera le chien vers un mode de combat, de fuite ou d’immobilité dans le but de sauver sa vie. Si vous désirez amenez de force un chien dans une direction, il sera porté à figer, tirer encore plus ou se débattre.

Et avec le temps, passant de chiot à adulte, le chien devient excellent dans cette résistance. En plus, certains guides récompensent le chien qui tire en le laissant tirer et aller vers ce qu’il veut atteindre (le derrière d’un autre chien, une personne qui lui parle etc…). Ultimement, ces chiens apprennent que la liberté vient en tirant et ne connaissent jamais l’agréable sensation de marcher sans tension au cou.

Alors que faire pour faire cesser ce manège? Abandonnez tous les colliers plats, colliers étrangleurs, colliers à pics (qui en plus le font souffrir) et le harnais dont l’attache est au dos, pour un harnais attaché au devant de son poitrail. Pourquoi un harnais attaché au devant? Car il vous permet d’utiliser le centre de gravité du chien (son poitrail) pour le faire pivoter rapidement quand il tire. Contrecarrant ainsi le réflexe d’opposition en le transformant en force pour le faire pivoter vers vous, au lieu de stimuler le chien à aller de l’avant.

Ce n’est pas magique, c’est mécanique! Lorsque votre chien aura pivoté quelques fois, il cessera de tirer, et le réflexe d’opposition disparaîtra.

 

Le harnais FIDÈLE vous permet donc d’utiliser la mécanique pour avoir une belle marche au pied, confortable pour vous et votre chien.

 

Lire la suite +

Les jouets Kong, des outils forts utiles et indispensables !

Par Véronique Guillemette, Éducatrice/Intervenante canine

The "kong company" est derrière tous les jouets de marque Kong.

La compagnie Kong a développé différents produits (jouets)  en caoutchouc très résistants pour les chiens et les chats.

Mais, qu’est-ce que le jouet  kong?

1

En fait, le jouet classique en caoutchouc (décrit ainsi sur le site de la compagnie) n’est non seulement un jouet, mais aussi un outil fort utile pour rendre la prise alimentaire plus amusante, plus stimulante, mais aussi fort utile pour la dépense d’énergie.

De plus, il permet une prise alimentaire plus lente. Une prise alimentaire plus lente favorisera une meilleure digestion et permettra d’atteindre un niveau de satiété plus adéquat pour le chien.

Un outil pour dépenser de l’énergie? Certainement !

Savez-vous que le chien, par une activité intellectuelle, dépense de l’énergie?

Qu’est-ce qu’une activité intellectuelle pour un chien? Chercher sa nourriture, gruger un os, jouer à la cachette avec son guide, chercher un jouet caché, pratiquer les commandements, renifler les odeurs, faire la distinction entre des jouets sont des exemples d’activité intellectuelle.

Joël Dehasse, dans le livre Mon chien est heureux, mentionne qu’une activité intellectuelle est 10x plus fatigante que les autres activités.

2

Une activité intellectuelle est 10X plus fatigante que les autres activités. WOW! Êtes-vous d’accord avec moi que ce type d’activité est très important et est donc à favoriser ?

Considérant que la recherche de nourriture est une activité intellectuelle, pourquoi ne pas la favoriser à tous les repas?

À titre d’exemple, prenons le jouet classique kong. Votre chien aime le yogourt? Les bananes? Le yogourt + les bananes? Vous donnez, à votre chien, de la nourriture humide?  Vous aimez lui concocter une petite recette spéciale?  Votre chien mange cru?

Si vous répondez oui à une ou plus de mes questions, alors, pourquoi ne pas mettre ces idées dans le jouet classique kong, de faire congeler le tout et, ensuite lui donner? Votre jouet kong deviendra donc un popsicle. Assurément, votre chien en raffolera.

Votre chien cherchera (activité intellectuelle) à trouver comment il peut se rendre au bout du jouet.  Tout dépendant de la taille de votre chien et de la grosseur du jouet kong que vous choisirez, le chien prendra entre 15 et 30 minutes pour se rendre au bout.  Si vous mettez son repas complet, repas cru par exemple, le temps d’ingestion peut augmenter.

Cependant, je vous conseille, suite à l’ingestion de ce qui se retrouve dans le kong, de ne pas le laisser à la portée du chien. Je vous conseille, en faisant un échange avec votre chien, de le reprendre et de le cacher. Ainsi, le jouet kong restera toujours une belle surprise pour votre meilleur ami.

Vous aimeriez en discuter?

Demandez à l’Éducatrice/Intervenante canine que je suis, de vous aider.

3

Véronique Guillemette

Éducatrice/Intervenante canine

www.veroniqueguillemette.com

Lire la suite +

Les protège-griffes démystifiés

Ce produit inventé dans les années 90 est de plus en plus prisé auprès des Québécois. Les protège-griffes sont encore peu connus et ce, même par les spécialistes de la santé animale.

Premièrement, je tiens à me présenter. Je m’appelle Stéphanie Pellerin et suis propriétaire de la première entreprise québécoise à offrir la pose de protège-griffes pour animaux à domicile. Mon but premier est d’offrir une alternative au dégriffage pour les chats et un moyen de prévenir les griffures sur les planchers pour les chiens. J’offre mes services depuis 2010 et mon entreprise compte plus de 200 clients dans la ville de Québec.

Le principe est simple. Les protège-griffes sont en fait des gaines de vinyles que l’on colle directement sur les griffes à l’aide d’une colle non-toxique et non-exothermique, importée du milieu médicale.  Comme c’est un corps étranger que l’on fixe sur l’animal, il est important de n’utiliser que la marque originale, soi SoftClaws/SoftPaws. En utilisant la marque originale, vous vous assurer d’avoir un produit non seulement de qualité mais aussi sécuritaire.

Deux principaux mythes entours les protège-griffes. Le premier, largement véhiculé mais non fondé est en rapport avec la capacité à sortir et à rétracter la griffe du félin avec le produit. Les protège-griffes, lorsque bien installés et avec une grandeur adapté, n’interfère en rien avec les mouvements naturels du chat. Par contre, il est vrai que la colle fige la griffe à l’extérieur durant les premières minutes après l’installation. Le félin fera automatiquement sa toilette après la pose et pourra rétracter/sortir ses griffes comme à l’habitude très rapidement.

L’autre croyance est par rapport à son utilisation à long terme. Certains croient que les protège-griffes sont des produits à n’utiliser qu’à court terme, ce qui est totalement faux. J’offre le service de pose à domicile depuis maintenant 4 ans, sans parler de mes propres chats (4) qui en portent depuis plus longtemps encore. Durant toutes ces années, aucune réaction ou problème de santé n’a été observé sur son utilisation à long terme. Évidemment, il est important d’utiliser la marque originale, de les installer correctement et surtout de respecter le temps de renouvellement qui est de maximum 8 semaines. En fait, le félin mue des griffes à raison d’une fois par mois ou bimensuellement. Celle-ci tombe avec le protège-griffes et la griffe est donc ‘’neuve’’ après cette mue. Ainsi, l’animal peut porter le produit 24/24hrs, 7/7 jours et 365 jours par an, sans danger.

Notez qu’en plus certains professionnels offre le service à domicile, comme moi. Les chats n’apprécient guère les balades en voiture et comme c’est un produit que l’on doit renouveler régulièrement dans une année, c’est une excellent alternative à moindre coût mais aussi facilement accessible sans les inconvénients du déplacement.

Les protège-griffes gagnent rapidement en popularité depuis quelques années. C’est une excellente alternative au dégriffage qui est totalement sans douleur. En plus de protéger les meubles, le produit est de plus en plus connu des vétérinaires pour prévenir les problèmes d’automutilation suite aux grattages excessifs. Les animaux qui souffrent d’allergies ou de stresse verront leurs démangeaisons diminués grâce aux protège-griffes.

Lire la suite +

Le ronronnement

Par Anne-Lise Paul, TSA, Comportementaliste canin et félin www.azca.ca 

Le ronronnement

Qui n’a jamais entendu le doux ronronnement d’un chat blotti sur ses genoux ? Pour tous les amoureux des chats, c’est une tendre mélodie qui berce les oreilles, pour les autres, il s’agit d’un bourdonnement étrange, mais que savons-nous réellement de ce doux murmure félin qui ne laisse personne indifférent ? Comment est-il produit par nos amis les chats ? Que signifie t’il véritablement ? Expression d’un contentement  ou d’un stress ? Tentative d’apaisement ? Quels en sont les effets ? Voyons cela d’un peu plus près !

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Son continu de basse amplitude, le ronronnement est émis pendant toutes les phases de la respiration, excepté pendant une courte pause de quelques millisecondes, entre les phases d’inspiration et d’expiration. D’une fréquence de 20 à 25 Hz, cette vocalise est produite bouche fermée, et peut être entendue à trois mètres à la ronde chez le chat, comparativement au ronronnement d’un guépard, qui lui, peut être perçu à plus de 40 mètres.

Saviez-vous que ?

Si tous les chats peuvent ronronner dès l’âge de deux jours, la question n’a toujours pas été élucidée en ce qui concerne certains grands félins de la sous-famille Pantherinae, tels que les lions, tigres, léopards, jaguars et panthère des neiges. Paradoxalement, il existe deux autres espèces, issues de la famille des Viverridae (Gray, 1821), Genetta tigrina et Genetta genetta, qui sont capables de ronronner.

Comment les chats ronronnent-ils ?

Ce son, si familier et pourtant si particulier, est produit par un mécanisme encore très mal connu et peu étudié. Plusieurs hypothèses suggèrent des sons émis par les mouvements sanguins dans la veine cave, ou des vibrations provenant du larynx ou de fausses cordes vocales, ou encore du voile du palais. Quoiqu’il en soit, les scientifiques s’accordent à dire que ce processus est dirigé par un centre nerveux situé près de l’organe de « l’émotion » : l’hypotalamus. Celui-ci secrète des endorphines (effets calmants et antalgiques) qui activeraient à leur tour le ronronnement.

Quand cela arrive-t-il ?

Contrairement à l’idée très répandue selon laquelle le ronronnement est synonyme de bonheur ou de bien-être, le ronronnement intervient dans plusieurs situations, et elles ne sont pas toutes agréables :

- état de plaisir

- état de stress

- douleur/ maladie

- juste avant son propre décès

- solitude

- accouchement/allaitement/chatons lorsqu’ils tètent

La stimulation sensorielle semblerait être, plus que l’expression d’un contentement ou d’inconfort,  à l’origine du déclenchement du ronronnement.

Quels sont les effets du ronronnement ?

Bien que les bienfaits du ronronnement se constatent assez facilement, ils n’ont pas tous encore été vérifiés scientifiquement. Néanmoins, plusieurs théories récentes soulèvent les hypothèses très intéressantes, selon lesquelles, le ronronnement aurait de nombreux effets thérapeutiques :

-          effet relaxant

-          diminution de la nervosité

-          effet calmant pour les douleurs aiguës, les problèmes tendineux, musculaires ou articulaires

-          cicatrisation plus rapide après une opération chirurgicale

-          diminution de la pression artérielle

-          renforcement de la structure osseuse

-          accélération de la guérison

Ces hypothèses s’appuient sur les effets positifs des vibrations à basse fréquence.

Quizz :

Quand est-ce que le chat ne peut pas ronronner ? Il peut ronronner à tout moment lorsqu’il est réveillé, mais jamais en dormant. Cependant, il peut miauler en rêvant.

Lequel de ces félins ne ronronnent pas à la même fréquence que tous les autres félins (chats y compris) ?

  • Le puma
  • L’ocelot
  • Le guépard
  • Le serval
Il s’agit du guépard, qui ronronne a une amplitude beaucoup plus forte à l’expiration, d’où la très grande portée de son ronronnement.

Est-ce que les chats sauvages ronronnent autant que les chats domestiques ?

Non, en général, ce son est principalement réservé lors des soins parentaux (mère/chatons) pour les chats sauvages tandis que les chats domestiques l’utilisent fréquemment, surtout au contact de l’humain, ce qui suggère fortement son rôle social.

Le ronronnement connu de tous est finalement bien plus complexe qu’il n’y paraît, et il n’a pas encore fini de nous livrer tous ses secrets, pour notre plus grand plaisir !

Références :

« Tout sur la psychologie du chat » nouvelle édition, 2008, Dr Joël Dehasse

Disponible dans la boutique Humanimalité : « La ronron thérapie » Véronique Aïache, 2009 

« Le Guide des Chats, Tout savoir sur votre animal préféré » Les Editions Coup d’œil, 2008

Effervesciences http://www.effervesciences.com/s_sites/ronron/index.htm

Lire la suite +

Le dégriffage et ses alternatives

Eh bien, on sait que c'est une pratique très courante au Québec. D'ailleurs, il semble souvent qu'il est aussi naturel d'emmener faire dégriffer son chat chez le vétérinaire que de s'offrir une coupe de cheveux chez le coiffeur. Les cliniques vétérinaires offrent le service et acceptent de le faire, sans mot dire et avec toute notre confiance, ce qui est normal. Cependant, peu de gens savent que l'onyxectomie est beaucoup plus qu'une simple manucure ou qu'un retrait des ongles.

 

 

Comme nous le montre la photo ci-dessus, le dégriffage est en fait l'amputation de la dernière phalange de chaque doigt. Chez l'humain, c'est l'équivalent de se faire retirer le dernier tiers de chaque doigt.

 

Saviez-vous que les vétérinaires ne peuvent vous garantir que le dégriffage chez le chat ne laisse ni séquelles physiques, douleur et qu'il n'affectera pas le caractère et le comportement de celui-ci?Pourquoi? Parce que d'après une étude américaine, 12% des chats qui subissent un dégriffage ont des complications post-opératoires sérieuses.- Les complications inhérentes à l'anesthésie générale.- Des hémorragies.- Des infections.- Boiteries suite à des nerfs endommagés (maintenant moins de risque avec la nouvelle technologie de dégriffage au laser).- Nécrose des phalanges.Et si nous parlions des séquelles physiques?- Des difficultés de réadaptation. Le chat n'arrive pas à prendre appui sur ses mognons et doit réapprendre à marcher en redistribuant son poids.- Des douleurs ''fantômes'', comme chez l'humain, est une sensation de picotement aux extrémités des membres amputés. Il s'agit d'une inflammation des terminaisons nerveuses qui ont été sectionnées.- Des tendinites causées par des tensions aux tendons reliant le bras à deux phalanges au lieu de trois.- Des névralgies chroniques, surtout avec l'âge si le chat devient obèse.Qu'en est-il des séquelles comportementales?- Un chat dégriffé risque fort de mordre pour montrer son mécontentement, à défaut de griffer. Face à cette perte de leur défense naturelle, leur premier réflexe devient la morsure.- Souffrir d'incontinence urinaire ou de malpropreté suite à la douleur lors des jours suivants l'opération. Le chat développe une aversion pour sa litière qui est une source de douleur lorsqu'il gratte.

 

Le saviez-vous?

L'onyxectomie, communément appelée le dégriffage, est légale dans certains pays, comme les États-Unis ou le Canada où elle est couramment pratiquée. En Europe, elle est interdite dans un certain nombre de pays, notamment ceux qui ont ratifié la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie dont l'article 10 prohibe les opérations chirurgicales dites de convenance.Le dégriffage est illégal dans 29 pays, principalement européens : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Japon, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse, République tchèque, Turquie.

 

Ces produits seront bien entendu vendus dans notre boutique sous peu!

 

Lire la suite +

1 2